Contacts   (Retour à la liste des contacts / Back to the adress list)

Robert Nicolai (Prof. Dr)  nicolai@unice.fr

Institution : Université de Nice - France

Publications récentes / Recent publications :
  • Nicolaï, Robert, 2003: La force des choses ou l'épreuve 'nilo-saharienne' (Questions sur les reconstructions archéologiques et l'évolution des langues), Köln, Rüdiger Köppe Verlag (SUGIA 13), XV-577 pp.
    [ISBN 3-89645-099-9]

    S'appuyant sur les dernières études comparatives en date concernant la famille des langues 'nilo-sahariennes' et sur ses ressources propres, l'auteur procède à une reprise complète de la question controversée de l'apparentement du songhay. Il commence par la critique détaillée des propositions classificatoires existantes (cf. les approches récentes de Ehret et de Bender) avant de mettre en évidence l'existence d'un rapport entre les lexiques songhay et 'afroasiatique' qui n'avait pas encore été évalué à sa juste mesure. Cela le conduit à réorienter les hypothèses d'apparentement dans une direction où le songhay n'est plus membre du phylum 'nilo-saharien' et se trouve (dans un rapport non-généalogique qu'il reste encore à définir) en relation avec les langues afroasiatiques ; ce qui suggère une évolution créée par une situation ancienne de contact inter-linguistique.
    L'étude a pour effet de souligner la multiplicité des facteurs de l'évolution des langues mais les résultats auxquels l'auteur est parvenu ont aussi d'autres conséquences :
    1. Au plan empirique, la remise en question de la cohérence globale de la supposée 'famille nilo-saharienne' et des méthodes de sa construction ; corrélativement la nécessité de l'ouverture d'un nouveau champ de recherche empirique concernant les dynamiques de contact entre les langues de l'ensemble afroasiatique et les langues subsahariennes voisines.
    2. Au plan théorique et méthodologique, la mise en évidence des limites de certaines approches aujourd'hui classiques de la recherche comparative sur les langues sans tradition écrite et les risques de constructions erronées que leur utilisation non critiquée peut induire.
    3. Au plan anthropologique et 'historique' enfin, l'apport de directions nouvelles pour conjecturer plus précisément à propos des dynamiques socioculturelles qui se sont nécessairement développées dans l'espace de contact que matérialise cette partie de l'Afrique dont l'exploitation reste à faire.
    Finalement, à travers le détail de son approche empirique l'auteur poursuit une réflexion générale et méthodologique qu'il a amorcée depuis plusieurs années et qui le conduit à théoriser l'importance des caractères dialectologiques, aréaux et stratificationnels dans l'économie et la dynamique de transformation des langues. De ce fait, dans le même temps qu'il souligne les risques d'auto-construction auquel les chercheurs sont soumis, il met la question du contact et du plurilinguisme au centre du débat sur les 'principes explicatifs' de l'évolution des langues.


    mise à jour / update : 2004-01-16

    Retour à la liste des contacts / Back to the adress list